UFC QUE CHOISIR DE LA MARNE

Energie

Interview de la Fée Electricité

Interview exclusif de la Fée Électricité

par le reporter de l’ UFC Que Choisir Marne-Aube

UFC QCMA

Bonjour Mme la fée et merci de nous accorder quelques instants.

Fée

De rien, de rien, pour une fois que l’on me demande mon avis !

Beaucoup de personnes parlent de moi mais tellement peu me connaissent. Demandez moi ce que vous voulez, je ne vous cacherai pas le plus petit électron, qu’il se prétende vert ou pas. J’en profite pour vous rappeler que nucléaires, écolos ou polluants ils sont tous identiques ! C’est l’homme qui choisit son mode de fabrication, pas sa nature.

UFC QCMA

Pour commencer pardonnez cette question indiscrète, quel est votre âge ?

Fée

Vous commencez fort : le Big Bang , vous connaissez ? Moi même je n’en ai qu’un souvenir confus.

Plus récemment j’ai opté pour une forme clairement visible. Pourtant les hommes n’ont d’abord rien compris, je leur ai même apporté le feu qu’ils ont mis longtemps à maîtriser.

Alors ils m’ont attribué des noms de divinités. A leur décharge, j’ai quelques fois du mal à me contenir et mal environnée je peux être aussi dangereuse qu’utile. Mais depuis quelques décennies c’est un véritable coup de foudre qui nous unit. Vous avez appris à me fabriquer et vous ne sauriez plus vous passer de moi !

UFC QCMA

C’est vrai que notre monde moderne ne se conçoit plus sans vous. Où n’êtes vous pas présente ?

Fée

A condition d’exclure le domaine du vivant où je règne sur les échanges entre neurones et de la foudre (mon domaine historique), je dirais modestement que je suis absente de la nature sauvage. Seul l’Homme m’a (presque) domestiquée, nous avons d’ailleurs fait plusieurs enfants ensemble.

UFC QCMA

Des enfants ?

Fée

L’électronique d’abord, puis l’informatique et les télécommunications.

UFC QCMA

Où vous sentez vous la plus à l’aise ? La plus incontournable ?

Fée

Je suis très polyvalente mais avant mon entrée en scène industrielle, l’Homme savait déjà se chauffer, s’éclairer, faire la cuisine, se déplacer, forger et même communiquer à distance. Il avait appris à faire du feu sans moi.

Maintenant je l’aide, mais pour l’instant j’ai quelques centrales nucléaires à surveiller, revenez me voir la semaine prochaine.